Le rencar

Présentation

SOYEZ TOUTES ET TOUS LES BIENVENU-E-S AU RENCAR !!!

Le rencar est un espace de rencontre et d'écoute où toute personne est accueillie de façon inconditionnelle et en toute confidentialité.
La prestation d'accompagnement humain, relationnel, spirituel est professionnalisée grâce aux compétences de tous les accueillants.
Au rencar, vous êtes assuré d'un accueil de qualité et totalement gratuit.

Le rencar a vu le jour suite à une expérience d'accompagnement dans différentes institutions de prises en charges socio-thérapeutiques dans le Jura et le Jura bernois. C'est dans ce cadre-là que s'est révélé un manque de soutien à offrir à la population régionale dans les espaces publics.

Le rencar ouvre sa porte à toutes les problématiques humaines. Il ne faut pas être atteint d'un trouble quelconque ou d'une maladie pour venir frapper à sa porte. Notamment de nombreuses personnes sont venues chercher de l'aide au rencar en raison de difficultés familiales, sociales, économiques. Des proches aidants aussi sont venus y trouver un soutien. Les réalités de la migration, des maladies psychiques, de la dépendance se présentent aussi fréquemment.

Ont été accueillies au rencar des enfants dès 10-12 ans, des personnes âgées jusqu'à 88 ans et toutes les classes d'âges intermédiaires. De tous les rangs sociaux, de toutes les origines, tous reçoivent la même attention.

Le rencar veut être un lieu où la personne, même si elle y revient plusieurs fois, y est toujours accueillie comme un être qui peut, en tout temps se renouveler et dévoiler quelque chose de neuf et d'inconnu de sa personnalité. Cet accueil inconditionnel et sans jugement a l'ambition de permettre au bénéficiaire de pouvoir se connecter avec ses propres ressources existentielles et spirituelles pour faire face à la difficulté à laquelle il se confronte au moment présent.

Le rencar est un lieu d’écoute inconditionnelle inspirée du souffle de l’Evangile, mais au sein duquel on ne fait pas d’évangélisation

(Jean Jacques Theurillat, Vicaire épiscopal, lors de la conférence de presse de lancement du rencar le 1er mars 2012).

Au même titre que Jésus parcourait son pays attentif aux détresses de ses contemporains, le rencar se veut proche des femmes et des hommes d’aujourd’hui auxquelles il y a lieu de prêter une attention particulière au nom de l’Espérance chrétienne. Les situations de détresses sont nombreuses aujourd’hui, le rencar se dit prêt à tout accueillir sans avoir la prétention de tout solutionner; lieu de première écoute, là où toute histoire humaine peut se raconter dans un profond respect, professionnels et bénévoles du rencar peuvent soutenir et accompagner. Ils ont aussi la capacité de savoir orienter les différentes problématiques entendues dans le réseau social et thérapeutique de la région pour leur donner de trouver une prise en charge professionnelle compétente.

Le rencar est un lieu d’accueil absolument gratuit. On peut y passer une fois, pour exprimer une difficulté (et même une joie) momentanée ou chronique. On peut y revenir autant de fois que souhaité parce que ce lieu offre un abri ou une respiration bienvenus.

L’Eglise catholique du Jura pastoral finance et soutien le rencar qui est, pour elle, une présence signifiante dans le monde au nom du désir de Dieu de donner la Vie à tous les humains. Par cette initiative elle ne cherche pas à faire du prosélytisme. L’accueil au rencar ne cherche pas, initialement, a faire dans la distinction religieuse. L’Eglise confie à des agents pastoraux professionnels et compétents en relation d’aide, le mandat d’accompagner indistinctement toutes les demandes. Cet accompagnement laisse une place privilégiée à la spiritualité et à la religiosité des personnes accueillies. Ainsi le rencar, à la demande de ses bénéficiaires, se transforme en un lieu de prière où le désespoir est confié au Dieu en qui se reconnaît la personne accompagnée.

L'église réformée participe à la mission du rencar en lui attribuant ponctuellement des fonds issus de dons et collectes. Certaines paroisses réformées allouent également du temps de travail à leur pasteur / aumônier pour participer à l'accueil au rencar.

Le rencar est le fruit d’une longue réflexion et d’un approfondissement théologique, pastoral et thérapeutique qui s’est élaboré dans un travail de Bachelor en théologie rendu par l’initiateur du projet en juin 2011 à la Faculté de Fribourg.

 

Remerciements de la Collectivité ecclésiastique

Il y a des courriers qu'il fait bon recevoir... quand le Conseil de la Collectivité ecclésiastique cantonale catholique-romaine de la République et Canton du Jura (CEC) qui finance l'activité du rencar, exprime sa reconnaissance pour l'existence de ce service, ça fait plaisir et ça motive à poursuivre la route... et les arrêts surtout !
Bravo à toute l'équipe (bénévoles et professionnels : 35 personnes) du rencar qui le fait vivre tout au long de l'année.
Et toute notre gratitude aux personnes qui s'y arrêtent et nous y enseignent tellement sur l'humanité...

Brève présentation statistique de l'accueil au rencar

Du 1er mars 2012 au 31 décembre 2017

Statistique 2012-2017 Statistique 2012-2017

5 ans d’activités en résumé:

  • 4'383 rencontres vécues en 202 semaines et 3'600 heures d'ouverture
  • 22 situations accueillies par semaine
  • 1'640 heures d'engagements bénévoles
  • 128 séances d'information / sensibilisation / solidarité
  • 2'430 visiteurs
  • 3'680 auditeurs
  • 88'000 km parcourus

Pour en savoir plus sur la population accueillie au rencar, consultez les statistiques.

 

Pour soutenir l’activité du rencar

votre don est le bienvenu au :

CCP 14-291402-4
IBAN: CH38 0900 0000 1429 1402 4

(Mention : don pour le rencar)

L'intérieur du rencar

Intérieur

Travail de mémoire, Bachelor théologie: le rencar

Travail de mémoire, Bachelor théologie: le rencar

Agenda - horaires

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.